Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

molenews

  • Bibliothécaires, RSS, SEO et Web 2.0

     Les flux RSS ont connu un immense succès comme fer de lance du web 2.0. Aujourd'hui il n'en reste presque rien : seules les market places sont demandeuses des flux rss des catalogues de leurs clients marchands, mais les géants du web ont vite abandonné cette géniale technologie qui n'intéressait finalement que l'utilisateur (Google Reader est fini depuis des années ; Twitter a éliminé ses flux RSS ; delicious – site emblématique du web 2.0 – semble mort en Juin 2016 ; les agrégateurs du typa Netvibes ou yahoo pipes ont-ils encore du succès ? Il est même très difficile de publier en mode automatique sur scoop.it ou twitter avec des flux RSS des moteurs d'actualités comme le font les adeptes du web marketing et du seo ... source : seo montpellier ).

     Alors relisons un peu en souriant les résultats d'une enquête intulée «  a long-overdue update on the special library 2.0 survey » et réalisée au cours du mois de novembre 2008 auprès de centres de documentation. L'objet de cette enquête était l'utilisation des outils du Web 2.0. Quand bien même ce sondage ne revendiquait aucune rigueur scientifique, déjà en raison du nombre de répondant et de l'aspect volontaire des réponses, il apportait néanmoins des informations intéressantes :


    - 60% utilisent les blogs, 73% utilisent les fils RSS
    - les blogs sont utilisés pour partager les "trouvailles"
    - les fils RSS sont utilisés, mais peu compris...
    - les plus grandes difficultés rencontrées sont de 4 ordres :
      + faible niveau d'acceptation par le staff
      + problèmes liés au firewall et à la sécurité
      + différentes difficultés liées à l'informatique
      + problèmes liés à l'organisation...



     

  • La webcam Bluetooth pour Mac

    Voici BT-1, une webcam…pour Mac ! Mais je vous vois venir, pro mac que vous êtes “Mais y’a pas besoin, les macs sont équipé de iSight…”.


    Mais la particularité de cette webcam, c’est qu’elle est Bluetooth ! Elle fonctionne dans un rayon de 10 mètres autour de votre mac, une résolution de 640×480, batterie de 4h, possibilité de l’utiliser avec Skype, iChat... !


    Toutes les possibilités peuvent êtres envisagés: Webcam dans son lit, loin de son iMac (bon, y’a plus grand interet après..) ou pour les plus malins, l’utiliser comme caméra de surveillance (mais bon, avec 4h d’autonomie…) and more.

    Ca fonctionne uniquement sous Mac OS X Leopard

     

  • Deezer, Spotify, la musique en ligne

    Deezer à récemment lancé ses nouvelles formules d’offres payantes. 2 offres en plus de la version gratuite sont désormais disponibles: Deezer HQ à 4,99€ par mois, qui comporte un son de meilleure qualité (encodé en 320kb/s), et aucune pub sonore entre chaque morceaux. Également, l’offre Deezer Premium à 9,99€ par mois (dont 6€ reservés aux majors). C’est l’offre la plus complète, avec les avantages de la version HQ et la possibilité d’utilisé Deezer sur son mobile, ou sur son bureau avec Deezer Desktop.

    Disponible sur PC et Mac, cette application AIR vous proposera l’interface web du site avec de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de télécharger ses playlists, qui seront écoutable même sans accès internet, idéal lors de voyage en train ou perdu dans la campagne bretonne.
    Toutes vos playlist et vos MP3’s importés sur la version web de Deezer seront disponible sur cette version « Desktop ». Légèrement plus rapide, elle vous facilitera l’accès, ce qui est toujours plus agréable et non négligeable. Vous pourrez également profiter des différentes radios proposées par le sites (Jazz, Rap, Punk, Electro…) pour de nouvelles découvertes musicales.

     

    Quand à la version mobile, vous la retrouverez sur vos iPhone, BlackBerry, Android, Samsung et Sony Ericsson. Toujours la même interface, avec un accès à vos Playlist, la SmartRadio, les radios Deezer thématiques et une fonction de recherche, bien pratique. Vous pourrez, directement depuis votre mobile, ajouter des titres à vos differentes playlist, et télécharger ces dernieres pour les rendre écoutable hors ligne (sans WiFi ou 3G).

    Il est évident qu’avec ces offres, Deezer essaie de remonter la pente face à son principal concurent, Spotify (qui propose depuis déjà plusieurs mois une application sur mobile, et depuis peu, la possibilité de télécharger ses playlists).

     

  • Télévision et lien social

    Avant Internet et les réseaux sociaux qui demandent au secteur des médias une profond remises en question depuis 15 ans, il existait une sociologie des médias qui s'intéressait déjà aux rapports tendus entre presse, télévision et société : voici une chronique sociologique des médias et du "lien social" dans les années 90...

    Dérapages des journaux télévisés, mauvais accueil dans les quartiers ont contribué à changer la politique des médias. On assiste à leur retour dans la réalité sociale.

    Jusqu'à présent, la télévision était plutôt considérée comme destructrice du lien social. Pour certains, son intrusion dans les foyers avait mis un voile sur la communication au sein des familles. Plutôt qu'un vecteur de lien social, c'était un facteur d'exclusion et d'individualisation. L'écran était une frontière entre le téléspectateur et "celui qui parlait dans la boîte".

    tv.JPGLe terme de lien social est assez récent et vague. Il qualifie en fait la capacité des individus à vivre ensemble. Il n'existe pas de relation directe entre la télévision et le lien social (sauf chez Dominique Wolton cependant ) . La télévision devient un vecteur de lien social lorsqu'elle descend dans la rue et donne la parole aux acteurs de la réalité sociale dans les quartiers, dans les associations...

    En cela, la télévision n'est pas le plus mauvais média pour traduire la réalité sociale, car elle est un média vivant. Cependant, elle a besoin d'être réhabilitée et de regagner la confiance des téléspectateurs. En dénaturant les faits au profit du sensationnel, la télévision donne trop souvent une représentation caricaturale de la société. C'est pourquoi on a du mal à lui faire confiance. En effet, le média télévisuel est un outil violent et réducteur.

    La télévision semble pourtant prête à tout mettre en œuvre pour contrecarrer cette perception négative. Elle essaie de créer de nouveaux programmes plus proches de la réalité sociale. Cela prend la forme de "focus" en régions pour les journaux télévisés, de magazines tels que "Saga-Cité" pour France 2 ou "La vie en plus" pour la Cinquième. La télévision tente de se rapprocher des téléspectateurs

     

  • My Phone is Bond, James Bond

    James Bond serait un peu geek, non ?

    Rien qu’à voir son rapport avec les femmes nouvelles technologies. Rien d’étonnant alors à ce que des accessoires estampillés 007 fleurissent un peu partout….le dernier en date est un téléphone, une réédition en fait du W63S (à vos souhaits) de l’opérateur KDDI.

    Pour 110€ vous aurez le droit de frimer avec ce bPhone équipé de 2 écrans (un interne de 2.7″et un externe d’1.1″) de 100Mo de mémoire interne, d’un capteur 3 megapixels (c’est pas avec ça que vous pourrez photographier en HD la tête du dernier terroriste) mais aussi d’une application nommée “My Story”. Ah, j’allais oublier le support du 1Seg.

    Alors, prêts à vous expatrier au Japon pour vous munir de la Bond Attitude?



    Rien ne dit, par contre, si le numéro de James est livré avec le téléphone.